Accueil nouveaux arrivants

Nous avons pu assister à la soirée d’accueil des nouveaux arrivants à Saint Genis des fontaines. D’après le maire, cela faisait un bout de temps que ce n’était pas arrivé, c’est vrai, presque dix ans, monsieur le maire, puisque la dernière avait été programmée par Michel Berdaguer, votre prédécesseur, avant qu’à la stupeur générale ne soit annoncé son décès. Contrairement à sa méthode de gestion municipale qui faisait l’unanimité, vous n’avez pu abandonner cette soirée. Il n’y en a jamais eu d’autres, jusqu’à ce soir du 12 février 2016.

Celle-ci fut brève, très brève ; après avoir visionné un diaporama sur le patrimoine départemental, il fallut y mettre un terme. Le décalage du son faisant plus sourire qu’autre chose. Vous avez donc dit un mot, sur Saint Genis, ou plutôt sur les écoles datant du début du XXe siècle et sur la cave Pous qui devrait ouvrir prochainement, comme nous l’entendons maintenant depuis plus de deux ans. Pas un seul mot sur le cloître, pas un mot sur l’Abbaye, sur les fontaines, sur la création du village… alors que monsieur Gardez président de l’ASVAC notamment cité, était présent. Lui dont la renommée sur ces sujets n’est plus à faire aurait très bien pu nous en parler. Cela aurait donné de l’épaisseur à cette soirée, c’est dommage ! Enfin, notre maire expliqua à l’assemblée que Saint Genis comptait plus d’une trentaine d’associations ! Une trentaine !!! Nous aimerions bien les connaître! Et que leurs prospectus étaient à notre disposition sur les tables. Une bonne publicité pour Palau del Vidre, Saint André, Sorède, Laroque des Albères … Après tout ne faisons-nous pas partie de la même communauté de communes, qui est pour information, la Communauté de communes Illibéris Côte-Vermeille.
Nous avons ensuite bu l’apéritif avant de nous quitter vers 20h30.

Nous ne souhaitons pas reprocher quoi que ce soit à cette soirée. Nous aurions simplement aimé que notre village soit un peu plus mis en avant. Après tout, les nouveaux arrivants ont choisi d’habiter ici, non ? Pas à Ceret, ni au Boulou ou ailleurs, mais bien ici.

Il ne nous reste qu’à espérer une meilleure préparation pour la prochaine. Mais pour un début… rendons à César ce qui est à César.

Laurent Counord
Conseiller municipal

3 Thoughts to “Accueil nouveaux arrivants”

  1. Jean luc

    Il faut rendre à César ce qui est à César, exactement, il faut rendre la paternité d’un acte à celui qui l’a commit et cette soirée a été à l’image de celui qui en a été l’instigateur. Trés bien résumé, Bravo !

  2. jean velours

    Monsieur le Maire a enfin renoué avec la tradition de l’accueil des nouveaux arrivants. Visiblement cet accueil manquait de
    préparation et ,,,,d’épaisseur ( toujours ce récurrent problème d’enrobé qui perturbe les voies qui mènent au mieux vivre ensemble !). Souhaitons que ces nouveaux arrivants trouvent leur nid à la hauteur de leurs espérances.
    Le réputé linteau veillera sur eux comme il veille sur moi qui reste un étranger …..de souche !

  3. Sylvia Mion

    Laurent tu veux rendre à César?
    Comment ne pas être interpellé ,quand notre maire nous indique que grâce à l’arrivée massive (environ une centaine de personnes) des “pieds noirs”notre village c’est développé?
    Non monsieur. Avant les pieds noirs ,il y a eu les espagnols et ceux depuis le 4e siècle de notre ère, grâce a eux, ces marais insalubres ont changé de figure, on pouvait y vivre!
    A l’époque personne ne voulait mettre en valeur ces terres nauséabondes. Plus récemment, les opposants politiques à Franco ont traversé la frontière pour pouvoir vivre ici un certain idéal.
    Après, les français d’Algérie et non pas “les pieds noirs” sont venus s’installer. Dans votre historique, vous oubliez tous nos amis du nord! Eux, ils sont venus chercher le soleil, leurs poumons pourris par le charbon, avec l’espoir de voir grandir ici leurs enfants!
    Notre village a une très grande chance, et il se résume ainsi
    1/3 de personnes issues de la région
    1/3 de personnes issues du nord de la france
    1/3 de personnes issues de tous autres horizons
    Alors à tous les nouveaux arrivants, quelque soit vos origines, je vous souhaite au nom de tous les étrangers de ce village, la bienvenue.
    Sylvia Mion

Comments are closed.