Affaire Ferrand classée sans suite ! Anticor contre attaque.

Article et photographie de Ouest-France avec AFP et Reuters

Le parquet national financier a demandé le 5 janvier l’ouverture d’une information judiciaire pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne à l’encontre de Richard Ferrand | AFP

Suite à la plainte avec constitution de partie civile déposée en novembre par l’association Anticor, le parquet national financier a demandé l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre de Richard Ferrand pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

Le parquet national financier (PNF) a demandé le 5 janvier l’ouverture d’une information judiciaire pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne à l’encontre de Richard Ferrand, chef de file des députés de La République en marche (LaRem), a-t-on appris mardi de source judiciaire. Le juge Van Ruymbeke a été chargée de l’affaire.

L’ouverture de cette information judiciaire fait suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée en novembre par l’association Anticor, pour prise illégale d’intérêts, recel et complicité, des chefs repris par le PNF dans sa réquisition.

Anticor avait déposé sa plainte après le classement sans suite de ce dossier par le procureur de la République de Brest, qui avait estimé qu’« aucune infraction au code de la mutualité (n’avait) été établie ».

Lire l’article sur Ouest-France