Conseil du 26.01.17

 

Réunion publique du Conseil Municipal

du 26.01.17

Enregistrement audio du conseil

ORDRE DU JOUR

Merci aux élus de l’opposition de nous faire parvenir l’enregistrement du conseil, et nous nous excusons par avance pour sa qualité plus que passable, due, surement, aux micros espions dissimulés sous les tables par la police secrète du gouvernement Lopez. 🙂

Que dire après écoute de ce précieux document ? Que les conseils se suivent et se ressemblent ? Que notre maire n’en fait qu’à sa tête et déroge à toutes les règles de politesse, de respect, en bafouant celles non moins élémentaires d’un état de droit ? Non, nous ne le dirons pas. Vous le savez déjà.

Nous avons préféré ne pas mettre en ligne la partie un peu longue où Pierre Aylagas, président de la communauté de commune s’était déplacé pour présenter avec ses collaborateurs le bilan 2015 de cette même communauté, en répondant aux questions constructives de tous le Conseil. Comme quoi, quand le maître de cérémonie tient la route…

Ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse à nous administrateur du blog. Nous laissons faire pour cela les élus que nous avons choisis. Ceci dit sachez que la communauté n’exclue pas le fait, vu les “déchets triés” grandissant, d’inverser le nombre de ramassages avec ceux des déchets domestiques. Ils pourraient passer dans un avenir proche à deux pour le tri, un pour les autres déchets. À voir…

Ce qui nous a par contre bien fait sourire, au début de l’enregistrement et à l’appel des élus, est le rire forcé d’une conseillère à l’écoute de : ” Claude Lobjoit … Absent…”. S’il est vrai qu’il n’est pas souvent présent au conseil, il reste d’une grande aide sur l’élaboration des dossiers qui ne devraient pas tarder à rejoindre le rang des interrogations que nos élus portent devant la justice. Et puis, nous savons que l’intéressé participe à sa manière aux conseils, en duplex, en compagnie de l’autre conseillère de la majorité qui se trouve actuellement et comme à l’accoutumée, sur la même région que monsieur Lobjoit. 🙂 Nous finirons en conseillant à cette taquine et néanmoins sympathique conseillère de continuer à faire ce qu’elle a toujours fait depuis plus de dix ans de conseil, dormir. Nous sommes quand même heureux d’avoir enfin entendu le son de sa voix.

Nous passerons tout le côté technique des points de l’ordre du jour en signalant simplement que les approbations concernant la communauté de communes ont été acceptés à l’unanimité.

Les choses se gâtent quand le maire propose de voter pour une demande de subvention concernant la nouvelle mairie et “les grands espaces de centralité” façon “Rambla”, faites moi rire, qui marqueront à jamais le glorieux passage du sérénissime grand maire et de sa première dame… euh ! de sa première adjointe, pardon !

L’opposition votera contre ou s’abstiendra. Monsieur Counord expliquera qu’il ne peut participer à la demande d’une subvention ou d’une quelconque aide financière pour des travaux qu’il n’estime pas être prioritaire, vu l’état actuel du village. Monsieur le Maire dont l’ouïe laissait à désiré lui fera répéter plusieurs fois. Nous espérons quand même que ce n’est pas grave.

Ils approuveront tous, la convention passée avec Free Mobile pour ériger une antenne à l’extérieur du village, sous condition répétée que le maire engage les autres opérateur à déplacer les antennes du château d’eau.

Pour le reste, j’ai eu énormément de mal à rédiger un quelconque sentiment. Ou plutôt, j’ai préféré ne rien écrire que je regretterait tant la mauvaise fois d’une équipe qui souhaitait absolument faire voter le point N° 12 sans documents, était énorme. Je vous laisse juges dans le montage audio ci-dessous.

Extrait audio

Retrouvez l’intégralité de l’enregistrement en début d’article.

4 Thoughts to “Conseil du 26.01.17”

  1. Petit curieux

    On ne nous dit pas tout..
    Dans une commune participative, le droit à l’information relève d’une démocratie participative, liée au concept de la transparence. Elle favorise ainsi la participation du citoyen aux décisions politiques.
    L’écoute de la séance du dernier Conseil Municipal rapporte, dans les décisions du maire, le “litige opposant la commune à la famille Bosch pour occupation illicite de la cour… considérant qu’il y a lieu de s’attacher les compétences d’un avocat…”.
    Des questions s’imposent:
    – Pourquoi avoir fait voter alors que les “pleins pouvoirs” accordés au maire par l’article 2122-22 du CGCT ne le demandent pas?
    -Pourquoi avoir préciser qu’il s’agit d’une occupation illicite alors qu’un premier jugement a rendu un avis contraire?
    -Pourquoi ne pas avoir rendu compte du jugement alors qu’il est obligatoire au maire de le faire?
    D’autres affaires sont en cours, le maire a t-il l’intention d’en rendre publique les jugements? même s’ils ne lui sont pas favorables?
    Savoir comment et pourquoi est dépensé notre argent intéresse les contribuables !

  2. René

    Qu’est ce que c’est cette magouille sur le promoteur? il dit qu’il s’appelle solmed et sur le panneau il y a marqué terremed. Un bonhomme qui a plusieurs sociétés construites il y a moins d’un an. Un grand exemple de transparence.. bravo Raymond. La place est bonne ! Non?

    1. bernard

      Je comprends son empressement a lancer les travaux… 🙂

  3. Mireille

    PLU intercommunal? Pourquoi faire un PLU communal si on doit programmer un PLU intercommunal? Encore de l’argent gaspillé!
    Voilà ou passe vos sous, quand je pense qu’il y a des années et des années qu’on nous parle de notre PLU, j’aimerai bien savoir combien a été donné à ceux qui ont étudié le dossier,et c’est quoi le projet urbain partenarial lotissement la Teulerie soit ont fait comme toutes les communes un lotissement communal, soit c’est privé, dans ce cas le promoteur il prend les risques tout seul. J’ai un très mauvais pressentiment cela me rappelle étrangement notre zone industrielle qui a été refourgué gratuitement à la communauté. Là moi je sens bien ,mais alors très bien la grosse magouille. Je pense que je vais aller à ce conseil et vous?
    Mireille

Comments are closed.