Coûteuse incompétence.

Dans notre village, combien de temps encore les automobilistes devront-ils user prématurément leurs amortisseurs en empruntant diverses voies pleines de trous et de nids de poules.

S’agissant du Chemin de la Scierie, on en connait les raisons : les « riverains aux cheveux blancs » ne le méritent pas.

Dans un état lamentable, la Desserte de Sorède ( voir photo ci-dessous ) en prolongement du Cami de la Creu, est particulièrement fréquentée par les véhicules qui se rendent à la déchetterie de Laroque. Elle est sur le territoire communal sur la moitié de sa longueur (jusqu’à la route qui descend de Tanya).

Depuis quelques années, à coups d’emplois partiels d’enrobés à froid, la commune engloutit une dépense considérable en personnel, matériel et matériaux pour « bouchage des trous » sans pour autant apporter une amélioration notoire.

De par ma fonction de conseiller municipal, mon expérience dans les travaux de voirie et ma qualité de contribuable, il me paraît nécessaire d’apporter quelques propositions techniques à la diminution des dépenses et au confort des usagers.

Les qualité et longévité d’une voirie dépendent de sa structure mais aussi à son profil qui se doit de faire ruisseler l’eau de ruissellement, hors chaussée, et dans les meilleures conditions.

En rives de la chaussée, dérasez les accotements pour qu’ils assument, eux, l’écoulement longitudinal des eaux.

Aux points bas du profil en long, exécutez des rigoles latérales vers les terrains en contrebas.

Vous verrez, cela soulagera nos portefeuilles !

Mais n’est-il déjà pas trop tard…

 

Jacques Pelet.

4 Thoughts to “Coûteuse incompétence.”

  1. Jules Ducotel.

    Mes chaussures n’empruntent plus depuis une très belle lurette ce chemin défoncé . Je viens de recevoir ma taxe foncière 2016 et je m’aperçois qu’elle ne stagne pas loin de là.
    J’ai remarqué une nouvelle taxe dite de communalité.Elle n’existait pas en 2015. Sans doute le prix à payer pour notre nouvelle salle omnisports au fantastique taux d’occupation !!
    Bref encore un petit effort et nous aurons des impôts similaires à des petites communes du littoral chic de la Côte d’Azur avec la vue mer et les rues fleuries en moins. Le carrefour des Albères vit au-dessus de ses moyens tout en s’appauvrissant chaque jour un peu plus.

    1. Robert

      Un chemin, c’est un chemin?
      Hé bien non! Car l’entretien des chemins de randonné ouverts au public, c’est de la compétence de la communauté de commune.
      L’entretien du chemin de la scierie c’est du bon vouloir de sa majesté Zepol 1°, sans oublier les trottoirs : rue des chardonnerets , ou rond point de la fontaine ……..
      Zepol 1° règne en maitre absolu , fier de sa puissance, fier de son pouvoir. Cet individu est le parvenu le plus insipide, le bobo le moins créatif, de tous ceux que j’ai eu a rencontrer.
      Jaguar peut être?Le tigre est resté dans notre histoire, cet animal là, ne mérite que notre dégout c’est le genre d’individu d’une classe politique d’un autre âge que nous devons discréditer dès les prochaines élections,voir avant.
      Si vos dires sont prouvés ? qu’effectivement une entreprise a perçu des sommes qui ne lui était pas dues, j’espère que vous allez mettre un ramdan pas possible .
      Qu’est ce que c’est que ce maire, qui se permet de mettre en péril la sécurité de ces concitoyens ,en fonction de ses petites rancunes perso?
      Continuez l’information sur les turpitudes de cet individu, c’est “un scandale” Georges Marchais aurait aimé
      Robert

  2. Sylvia Mion

    Ce chemin est le résultat d’un imbroglio juridique comme la France les adore.
    Comme justement indiqué ,cette voie se trouve sur deux communes. Admettons que la commune de Laroque donne comme compétence optionnelle à la communauté de commune l’entretien de sa voirie ,admettons maintenant que ce n’est pas le cas de Saint Genis. Donc une partie doit être payé et réalisé par la communauté, l’autre par notre commune, Ce chemin doit être utilisé comme tronçon de la future voie verte réalisée par la région.
    “mille feuille” administratif quand tu nous tiens
    Sylvia Mion

    1. Albert

      Ce n’est pas bien grave, mais vous vous trompez madame Mion. Ce chemin est bien sur la commune de saint génis. Son entretien est jusqu’à present sous la gestion de notre commune.

      AF

Comments are closed.