Histoire courte sur la scierie.

Histoire courte sur le chemin de la scierie
De Frances Jean Claude

Les faits

En ce dimanche 7/02/2017 un gardois rentre chez lui après une visite chez un ami habitant chemin de la scierie.
Juste avant d’arriver au goudron deux magnifiques ornières de plus de 30 cm embellissent notre chemin.Il passe difficilement la première mais la deuxième lui est fatale.
Coincé sur l’entre deux bosses ,le coté droit de la route effondré , il reste posé à même le chemin sur le carter de la voiture. Marche avant arrière rien n’y fait.
Il sollicite l’aide de deux riverains pour se sortir de ce mauvais pas. Aprés 10 mn le gardois est sorti d’affaire. Bilan au premier coup d’oeil, une protection carter grandement endommagée
Évidemment, il s’étonne de l’état du chemin et se propose de prendre contact avec la mairie dès le lendemain.
Accompagné d’un riverain il se présente devant le prélat de St Genis des fontaines.
Celui ci, à la vue du riverain et après explication du sinistré puis présentation de photos ,se transforme rapidement comme il sait si bien le faire, en roquet agressif et prêt à débiter les plus grosses énormités.Et c’est ce qu’il fait.
Il nous confirme avec un superbe aplomb que l’endroit où la voiture est immobilisée est privé et nous conseille de prendre contact avec le propriétaire.
Mais la voiture est bien sur la route….qui est communale et publique,comme d’ailleurs l’ensemble du chemin de la scierie.
Le gardois, malgré nos avertissements, est surpris et plaide calmement sa cause.
Mais le roquet ,petit soit il, est prêt à mordre….nous quittons les lieux.

Epilogue
Après une visite au cadastre à Perpignan, il est avéré que le chemin de la scierie est bel et bien dans son ensemble communal et public.

15 Thoughts to “Histoire courte sur la scierie.”

  1. Frances Jean Claude

    Je tiens à remercier le maire pour avoir procédé à la remise en état du chemin de la scierie …le 09/02/2017.
    Je laisse les lecteurs juger de l’efficacité du prélat de St Genis suite à l’incident rapporté précédemment.

    Serait il possible de demander le rattachement du chemin et des riverains à Laroque ?
    Je plaisante ….
           
     Frances Jean Claude.

    1. Yves

      ce chemin devrait devenir cause nationale . le “Canard” il aimerait peut être ce genre d’histoire, lui qui fait ses choux gras des difficultés de nos hommes politiques, il devrait apprécié l’inefficacité du “prélat” mais en l’espèce sa démarche est ici plutôt celle d’un Torquemada qui aimerai bien expulser, voir éliminer, tous ceux qui se mettent en travers de sa route bien pavée.
      Yves

    2. Mireille

      manque de pot pour lui il y a des artisans dans cette rue, il ne peut donc l’interdire cela doit l’énerver, j’espère qu’il en rêve la nuit.
      Après tout les riverains devraient aller faire un tour impasse des Barnèdes là ou il habite ,là aussi c’est un chemin ,il serait intéressant de faire une photo juste pour comparer l’entretien . Tout pour ma poire, c’est bien lui ça.
      Mireille

  2. Questions

    Petit à petit,le Chemin de la Scierie devient-il l’emblème de Saint Génis des Fontaines ?
    Suffit-il de regarder l’état du chemin pour avoir une idée de l’état du village ?
    L’état de ce chemin a-t-il un rapport avec l’estime que le maire accorde aux riverains de cette voie communale ?
    Suffit-il d’un peu de sable , de terre et de cailloux pour cacher définitivement la misère qui ronge ce chemin laissé à l’abandon depuis plusieurs années
    La pluie a répondu sans crier, sans vociférer : en quelques jours, le chemin .de la Scierie a pris des allures de cloaque.
    Mais patience. Tout vient à point à celui qui sait attendre.
    Après la pluie, vient le beau temps.
    Au fait, c’est quand les élections municipales ?

  3. rigoletto

    Digne d’un grand chez d’entreprise votre maire.
    Il avait enfin décidé de reboucher quelques trous (on se demande pourquoi ? 🙂 ) mais pour ne pas déroger à la règle il n’y avait que du gravier. Manque de bol, c’était aussi sans compter sur la pluie. C’est fait… mais c’est défait.
    Champion du monde vot’bon maire. NI FAIT NI A FAIRE.
    🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

    1. Robert

      pourquoi ne pas demander à M Pelet de nous indiquer le montant du goudronnage de ce chemin, j’ai entendu dire qu’il avait fait une étude pour les riverains. Voilà une information qui nous serait utile et je ne dois pas être le seul à me poser la question.
      Robert

      1. josy

        Moi j’ai le prix. Mais je ne m’en souviens plus. Je sais que c’est 10 fois moins cher qu’une mairie et 6 fois moins que des tennis couverts. Mais ce n’est ni pour le maire, ni pour la 1 er adjointe. Donc pas intéressant.

        1. Robert

          Alors ce prix on peut le savoir ou non?
          Raymond veut un beau bureau tout neuf comme Pierrot, Nathalie c’est qui? Un sourire, et après, pourquoi croyez vous qu’elle ait ete surnommée “oui oui”
          Robert

          1. Administrateur

            Je crois que le prix nous importe peu. L’important est de bien comprendre les priorités de notre maire et de son équipe avec qui il partage les mêmes motivations.

  4. Pierre FONTANA

    Du fait de ma fonction de Président de l’ADREP, le Maire a tout d’abord essayé de monter les habitants du Chemin de la Scierie contre moi en prétextant que c’était de ma faute si cette voie était en mauvais état.
    Mais c’était sans compter sur le fait que les résidants ci-devant sont des gens intelligents, respectueux et solidaires, eux… et son plan n’a pas fonctionné !
    Alors il dégaine son arme favorite et habituelle : le mensonge, le Chemin de la Scierie est devenu privé et même les adjoints en sont convaincus puisque celui de l’urbanisme, lors de la dernière A.G. de l’A.S.A., confirme ses dires.
    Le simple plan cadastral confirme qu’il s’agit là d’une voie communale publique, de plus les habitants détiennent des actes notariés prouvant qu’ils ont cédé 2m50 sur toute la longueur pour élargissement au bénéfice de la Mairie, à l’époque, le Maire Michel BERDAGUER avait promis de goudronner après la dernière maison terminée, malheureusement il n’en a pas eu le temps.
    Le Maire regretterait-il ses mensonges, puisqu’à l’heure où j’écris ses lignes, les employés communaux sont en train de reboucher les trous ?

  5. un villageois consterné

    Si des dégâts sont constatés, simple ; s’adresser à son assurance , et porter plainte.
    Une de plus.

  6. Dominique

    Faite lui un procès , compte tenu de son attitude faite signer le maximum d’habitants du village, je veux bien vous accompagner dans ce combat car je n’accepte pas l’attitude de notre maire, nous devons nous mobiliser et trouver une solution pour qu’une fois pour toute ce soit son argent qu’il débourse et pas le notre.
    Les Français sont solidaires pour les grandes causes, alors dans notre village soyons solidaires des habitants du chemin de la scierie cet état de fait n’a que trop duré.
    Dominique

    1. Dominique LONGVILLE

      Je m’interroge !
      N’aurait-il pas été préférable de laisser le gardois défendre sa cause SEUL.
      Il est évident que la présence d’un résident du chemin de la scierie ne pouvait que nuire à l’entretien !
      Une autre Dominique !

  7. Concitoyen de St Genis

    L’abandon d’entretien du Chemin de la Scierie n’est pas dû à l’incompétence du Maire ou à sa méconnaissance des voies communales publiques, mais à sa capacité à vouloir faire du mal, à sa méchanceté revencharde, à sa faculté à mentir effrontément lorsqu’il est à court d’arguments, mis devant le fait accompli.
    Tous les Saint Genisiens qui ne sont pas d’accord avec lui sont traités de “cons”, y compris en public, mais réfléchissez bien, monsieur le Maire, à cette maxime de Frédéric DARD : “Rien n’est plus voluptueux pour un pas con, que d’être pris pour un con par un vrai con”

  8. QuiJano

    Ceci prouvant bien cela. l’incompétence d’un premier magistrat qui ne connait même pas sa commune ! Qui ne sait même pas si un chemin est public ou privé. Je vois cela d’ici, ne pouvant expliquer à ses administrés et conseillers cette malfaisance et cette rancœur qui le rongent envers les habitants de ce chemin, il n’a pas trouver d’autre bêtise que de prétendre que le chemin est privé. Que voulez-vous, un psychiatre expliquerait surement ce comportement plus que malsain.
    Je conseille à tous les habitants de ce chemin de placer un portail, bloquer l’accès et d’enfin matérialiser les propos du maire.
    Ou alors une petite plainte… Au point où il en est… Combien de procès perdus ? cinq ? Dix ?
    Au nom de tous les Saint Genisiens qui ont gardé leur tête, je tiens à adresser mes plus plates excuses auprès de notre voisin et ami Gardois, puisque notre maire est dans l’incapacité de le faire.

Comments are closed.