Menteur un jour, menteur toujours?

Clotilde Ripoull s’en mèle  (article de l’indépendant)

Des repas pris aux frais de la princesse… Voici une fois de plus un mensonge commis délibérément et devant témoin par notre maire en prétextant que Mr Pelet et Mme Mion se payent des repas aux frais des Saint Genisiens. (En tant que membre, les repas sont payés par l’association.)

Sans titre 4

cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

5 Thoughts to “Menteur un jour, menteur toujours?”

  1. jean velours

    Je dois réagir et soutenir les commentaires de Madame Gayton frappés du sceau du bon sens. Un -ex Premier Adjoint ne doit absolument pas se permettre de traiter les membres de l’opposition de salauds ! Quelle richesse de vocabulaire !
    Je me souviens de l’injuste et horrible destitution de Madame PELET il y a une poignée d’années au cours de laquelle le public acquis à sa défense fut traité .
    De tels propos sont passibles de la correctionnelle . Une plainte accompagnée d’une demi-douzaine d’attestations bien tournées sont suffisantes pour sanctionner à coup sûr un ancien représentant de l’ordre et de la loi. .Imaginez , un ancien de la gendarmerie! .Quel honneur!

  2. christian

    Les mensonges ne mènent pas loin-mais il faut qu’un menteur ait bonne mémoire-enfin un menteur n’est point écouté, même en disant la vérité!

  3. DUNYACH Jean Pierre Citoyen contribuable

    Rafraîchissez ma mémoire : n’a-t-il pas été question d’un entrepreneur désirant édifier des maisons sur un terrain au sud du village, permis de construire contesté par des riverains pour une question de perspective sur les Albères (c’est tout à fait légal) mais dont la responsabilité incomberait à l’opposition ? La question est, pourquoi le maire n’a pas envisagé d’équiper ce terrain ? Si c’est juteux pour un particulier, ce doit-être intéressant pour les contribuables. Un peu le même style de comportement que pour le « non achat » de la poste, ou de le bâtiment face à la salle des fêtes. Si on ne tente pas d’en profiter soi-même, on laisse la place aux amis. Par contre on a sur les bras deux maisons de village place de la République dont on ne fera jamais rien. Souvenez-vous : la maison Paillissé devait être équipée d’un ascenseur ! Ne riez pas, c’est triste à pleurer.

  4. Sylvia Mion

    Mise au point deux trois mensonges de plus!
    Contrairement a ce qui a été dit, je n’ai pas été entraînée par M Pelet,
    Premier mensonge
    la formation que j’ai suivie concerne l’appréhension du budget avec en particulier comment repérer une aggravation de l’endettement et des dérives budgétaires.
    C’est en partie parce que j’ai suivi cette formation que j’ai été surprise qu’un maire puisse signer un appel d’offre ,au delà des crédits budgétaires disponibles (objet de mon courrier à la préfecture).
    Savez vous que malgré plus de 3 millions d’euros de fond de roulement nous n’avons pas un euro d’inscrit en réserve! Si par malheur notre commune devait réparer au plus vite, suite à des intempéries ou autres catastrophes certains bâtiments, nous serions dans l’obligation d’emprunter! Vous avez bien lu! d’emprunter.
    J’ai un conseil à donner à tous les membres de la majorité ,au lieu d’applaudir et de huer les membres de l’opposition qui tentent de se former aux rouages de la gestion d’une commune, vous feriez mieux de venir avec nous, franchement cela vous ferait le plus grand bien, je persiste dans les propos que j’avais tenus ? qui à l’époque m’avaient valu une bronca de votre part, je suis effectivement certainement la seule qui comprend un budget . Un scoop! Avant cette formation j’ai lu un livre très intéressant qui comporte 1255 pages ! Un peu indigeste mais dont je vous conseille vivement la lecture et dont voici les références:
    Budget des communes et des EPCI Roland Brolles Bernadette Straub les indispensables aux éditions Berger Levrault. Ce livre m’a été conseillé par M Moréno notre actuel comptable du trésor en charge de notre commune, jusqu’à ce jour j’ai toujours eu un accueil très professionnel par ce monsieur qui à ma connaissance ne s’est pas plaint à ses supérieurs de mon unique demande de renseignement en 2 ans!
    Deuxième mensonge
    Je crois avoir appris que si cette personne a été mutée sur Perpignan , je parle de son ancienne collègue,c’est suite à un contrôle de la cour régionale des comptes concernant la commune d’Argelès plusieurs erreurs avaient été relevées en particulier concernant des mandats non vérifiés par la comptable du Trésor .s
    Troisième mensonge à vérifier
    Je ne suis peut être pas d’ici, mais quand je m’installe quelque part je tente de comprendre les habitants, de m’imprégner des us et coutumes de la région. Notre maire lui non plus n’est pas d’ici, il a laissé de coté les qualités d’accueil de fraternité et d’ honneur de ses racines.
    Je comprends parfaitement la réaction d’un habitant qui a indiqué être fier de son nom, c’est tout à fait honorable, par contre je tiens à lui rappeler que cette réunion avait pour but d’expliquer à la population pourquoi des travaux non réalisés ont été payés? Personnellement je n’ai toujours pas la réponse, et vous?
    Sylvia Mion

    1. Gayton Annick

      Mise au point .
      Sylvia en lisant ton article ,je m’aperçois que mon intervention de demander à une personne du public ”de préciser son nom ” a pu être mal interprétée .
      Ce n’était en aucun cas faire une allusion sur ses origines, mais simplement, parce qu’il porte le même nom que notre maire et qu’il defendait le fait que son cousin ait une grosse voiture .
      Je tiens également à préciser que contrairement à ce que cette personne à sous entendu ,je n’ai pas été recueillie par la famille Lopez lorsque je suis arrivée à St Génis .
      Depuis 55ans mes parents,frère , soeur et moi venions à St Genis en vacances et nous y sommes ensuite installés .
      Par contre je regrette qu’un seul individu puisse mettre à feu et à sang un village et essaie de monter les unes contre les autres des personnes qui se connaissent depuis l’enfance .
      Enfin je me demande de quel droit un ex 1° adjoint se permet de nous traiter de ”salauds” en toute impunité ?

Comments are closed.