Le pain perdu, de Fanchon

recette de cuisine

Sans doute le plus vieux gâteau du monde … Dans les campagnes françaises, on avait l’habitude de se régaler des soupes doréestranches de pain trempées dans du lait et de l’œuf battu, passées à la poêle puis saupoudrées de sucre accompagnées de raisins secs d’amandes ou de noisettes. Dans les pays de montagne, on trempait les tranches de pain dans un mélange de lait et de fromage.

Ainsi, on ne perdait pas le pain.

  • Pour 4 personnes : 8 tranches de pain / 175g de sucre / 3 jaunes d’oeufs / 10 cl de vin blanc / 30cl d’eau de rose (en pharmacie ou grandes surfaces) / 60g de beurre / 1 dose de safran (facultatif)
  • Dans une terrine, verser 125g de sucre. Ajouter les jaunes d’œufs et travaillez au fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse.
  • Ajouter alors le vin blanc et 10 cl d’eau de rose. Remuer bien le coulis ainsi obtenu.
  • Faire griller les tranches de pain. Tremper les dans le coulis jusqu’à ce qu’elles soient bien imbibées.
  • Faire chauffer le beurre dans une poêle. Quand il commence à grésiller y déposer les tranches de pain et faire rôtir à feu vif 3 à 4 minutes de chaque côté. Retirer du feu.
  • Verser le reste d’eau de rose dans une assiette creuse. Tremper les tranches. Servir tiède.