Une poétesse en nos murs

Arlette Février-Muzard à quitté son Loiret pour venir s’installer, il y a maintenant un an, dans notre charmant petit village. Après avoir reçu le premier prix au concours Françoise-Gros d’Aillon, à l’occasion du Printemps des poètes 2012 à Saint-Fargeau-Ponthierry, elle décide aujourd’hui de reprendre la plume afin de nous proposer quelques vers.

Il n’est pas à exclure que cette passionnée des lettres retrouve sur notre terre catalane, le chemin du partage, celui de la prose qui unis, rien que pour la beauté des mots.

Avis aux intéressés…

*

ADIEU L’ETE

La lande en un moment a vêtu ses guenilles

La bise en ses ressorts fouette les charmilles

Cingle et plisse l’étang, rabougri et piteux

Le chêne contempleur baisse la tête honteux.

Le ciel jadis si pur, de nuages s’endeuille

Le vent sec et glacial précipite la feuille

Les buissons grelottants abritent les moineaux

L’automne a bouleversé plantes et animaux.

Un lièvre d’un fourré détale à toute allure

Se dirige vers le bois, dévale la pâture.

Un pivert agrippe, martèle et fouille un tronc

Mais l’écureuil moqueur là-haut fait le baron.

La nature en ce jour, dans ces métamorphoses

A vu partir l’été sous des tableaux grandioses

Chacun dans sa stupeur est venu voir mourir

Ce que six mois plutôt, il avait vu fleurir!

Arlette FEVRIER-MUZARD

 

 Article de La République du Centre du 31.03.2012

 

4 Thoughts to “Une poétesse en nos murs”

  1. Hubert caroline

    Vous avez de la chance à Saint-Génis, une merveilleuse artiste vient d’arriver…

  2. arlette Février-Muzard

    “MERCI” Marie…. pour ton sourire et ta gentillesse… , tu sais la poésie est le carrefour des sensibilités de toutes essences, elle donne le droit à chacun d’exprimer ses rêves, le poète ne cherche pas la gloire, juste, le plaisir de donner. A bientôt, bisouSSSSS et bonne journée ma belle!

  3. arlette Février-Muzard

    Quel honneur pour moi, un Professeur de Lettres, Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques … qui ne m’oublie pas, “MERCI” Madame Yvonne Cottaz-Palançon de me faire cet honneur! Et oui, la plume me chatouille …alors j’écris un livre moitié Français/Japonais… par via internet avec un poète Japonais …c’est très amusant… ici … ce n’est pas comme à Fontainebleau ou Avon… pas de concours d’enfants ou d’adultes… pas de fauteuil de l’écrivain… la poésie n’existe pratiquement pas… et c’est dommage.. Tu me manques … lorsque tu viendras ici … il y a de belles choses à visiter… le temps du passé à …voir et revoir… beaucoup d’histoires et de belles pierres et… du soleil et nous…. nous t’attendons à la maison … PROMIS: grill et Bio ..Claude se joint à moi pour t’embrasser. BisouSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

  4. Yvonne Cottaz-Palançon

    J’étais bien certaine que l’inspiration n’allait pas se tarir en arrivant dans cette belle région. Je connais Arlette depuis longtemps et sa générosité, son imagination et sa vivacité vont ravir à leur tour tous ses amis de St Genis. À bientôt Arlette.
    Vive la vie !

Comments are closed.