Saint Genis des Fontaines : Elle dépose plainte pour un harcèlement qui dure depuis plus de deux ans.

Article de Laurent 3/05/20

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans qu’une habitante de Saint-Genis des Fontaines est harcelée par une poignée de voisins ligués incompréhensiblement contre elle. Si je parle d’harcèlement, c’est pour reprendre le terme employé par le juge à qui cette Saint-Genisienne a demandé de l’aide.

Je dis une habitante, mais c’est tout un quartier qui subit les frasques d’un petit groupe prétendant haut et fort que c’est leur quartier et qu’ils y font la loi.  décidement St Génis à cette particularité.

Tout a commencé quand une jeune propriétaire de deux appartements avenue des Albères congédie son locataire non respect de plusieurs clauses du bail (plaintes des voisins concernant les hurlement de ses chiens). Dès lors et avec l’aide de quelques amis dont une femme de commerçant du marché de notre village, ce locataire s’afféra à lui « pourrir la vie ».

« On va la rendre folle cette pute… » une phrase parmi d’autres entendues le jour ou j’étais présent dans son appartement, sans que ce petit groupe le sache. Bien plus tard, ils se sont mis à taper contre les murs en criant, comme ils le font maintenant nuit et jour. Deux ans que cela dure. (des enregistrements ont été réalisés.)

Cette personne est depuis suivie dans la rue, en voiture, jusqu’à chez ces parents habitant un autre village, Sans compter les lettres menaçantes, les injures régulières, les crachats et menace de mort. Elle les soupçonne de s’être introduit chez elle par effraction pour avoir des informations très personnelles qu’ils n’auraient pu avoir autrement.

Quatre ou cinq hommes et femmes qui jouent les gros bras en s’en prenant à un petit bout de femme, seule, sans possibilité de se défendre, cela en dit long sur ces personnes qui n’ont pour le moment pas été inquiétées.

À bout, apeuré quant à la suite que pourrait prendre cette affaire, elle a décidé après plusieurs mains-courantes, dépôt de plainte à la Gendarmerie et demande d’intervention à la mairie de Saint Genis des Fontaines de demander de l’aide au préfet et de saisir le procureur de la République avec constitution de partie civile . 

Personne ne devrait avoir à subir cela et bien des faits divers malheureux ont une origine similaire. Gageons donc maintenant qu’elle sera enfin entendue pour que la justice fasse son travail.

Nous ne manquerons pas de vous informer de la suite de cette triste histoire que nous espérons heureuse.

La rédaction

Astuce pratique : Porter plainte pour harcèlement

Droit pénal : que faire en cas de harcèlement ?

Ministère chargé de l’intérieur : Signaler un harcèlement sexuel ou sexiste

5 commentaires sur “Saint Genis des Fontaines : Elle dépose plainte pour un harcèlement qui dure depuis plus de deux ans.”

  1. Robert h

    Nous ne sommes pas à l’abris des parasites de la société. Espérons que cela cesse vite pour cette femme.

  2. Caro

    St genis n’est pas non plus Chicago. Il ne faut pas exagérer. Malheureusement des cas comme celui ci n’est pas réservé aux grandes villes. Si la gendarmerie est informée ce ne sera bientôt pour cette habitante qu’un mauvais souvenir. Bon courage à elle.

  3. rosy

    bonjour, le harcèlement est fréquent à st genis. Il a différentes formes et visages. Si vous contrariez les habitudes de vos voisin(e)s , vous retrouvez des déchets dans votre jardin, votre voiture rayée, retro cassé et pneus crevés. Dans la boîte aux lettres des insultes anonymes “biensûr,” il est arrivé une voiture incendiée, des véhicules que l’on garent et démarrent sous vos fenêtres la nuit comme le jour . …………………………..

  4. Jo

    Ce n’est pas tous les soirs mais presque. Il a fallu qu’un voisin gueule à son tour pour qu’ils arrêtent.

  5. Francine

    C est un peu lamentable d’en arriver à ce point dans un village comme le nôtre il faut que la Mairie soit fermé pour une fois dans cette affaire ne pas laisser cette personne dans son angoisse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.