St Genis sur France Bleue

L”affaire” des anomalies de marché de travaux sur France Bleue Roussillon.

Après le journal l’Indépendant, c’est France Bleue Roussillon qui s’intéresse aux anomalies de marché montrées du doigt par les conseillers de l’opposition. 

fbrFBR-26.12

*

Annonce du mercredi 9 Décembre : Écouter

Laurent Counord le Samedi 26 Décembre : Écouter

Jacques Pelet le Samedi 26 Décembre : Écouter

 

8 Thoughts to “St Genis sur France Bleue”

  1. DUNYACH Jean Pierre Citoyen et contribuable

    J’ai terminé le courrier précèdent par « vite, vite, monsieur Lopez, parlez ». Oui, mais pas pour qu’il nous raconte des billevesées et calembredaines, comme dans l’Indépendant du samedi 09 janvier. Il traite de menteur ses opposants. Évoque des dossiers vides. Je ne puis que lui suggérer de se pencher sur la facture du parking du château d’eau. De simples opérations de l’école primaire, genre robinets qui fuient, lui prouveront qu’il y a problème. Et de retrouver les bordures de trottoirs posées je ne sais où. Et cela ne le trouble pas. Grave ! Attendons que la justice passe.

    1. Gayton Annick

      Un Maire tel que je le connais hélas !N ‘a-t-il pas eu les mêmes propos dans L’Indépendant lors du ”procès” de la ZAC ? et………il a perdu le procés !!
      Malgré gesticulations ,insultes ,combien de procès a-t-il perdu en nous traitant de menteurs ?
      Oui Monsieur le Maire nous sommes des empêcheurs de tourner en rond !Concentrez vous sur les vrais problèmes des St Genisiens au lieu de sans cesse diviser ,calculer,démolir.
      Quant à moi Mr Le Maire entre les differents pots, j’ai choisi le pot aux roses. Je n’aime pas l’alcool !!!!!

      1. Pierre FONTANA Président de l'ADREP

        Oui Annick Gayton, vous avez raison de dire que notre Maire traite ses opposants de menteur, c’est sa pratique et sa seule défense.
        Ce n’est pas dans l’Indépendant, mais lorsque je lui ai fait le reproche d’avoir dépensé de l’argent inutilement en faisant réaliser le bornage de la ZAC par un géomètre, qu’il m’a traité de menteur alors que ces dépenses sont inscrites dans le compte rendu du conseil municipal qu’il a lui même parafé.
        Il est évident que c’est facile de traiter les gens de menteurs, vous n’avez pas de preuves à fournir, mais je pense que dans un futur proche, il va devoir mettre de côté son arrogance et les Saint Genisiens vont découvrir la vérité.
        Retrouvons nous nombreux le 23 Janvier à sa réunion d’information, là, quand il se sent acculé, il provoque une réunion, et je vous parie qu’il va accuser les “menteurs”.
        Il est plus enclin à faire une réunion publique pour défendre ses propres intérêts que pour informer la population sur ses projets d’urbanisme, là, c’est plus facile de mettre le village devant le fait accompli !

  2. christian

    A partir pris point de conseil: La parole est d’argent, le silence est d’or!!

    1. DUNYACH Jean Pierre Citoyen et contribuable

      Pouvez vous préciser votre pensée SVP ??
      En la matière, ce qui est d’argent, ce sont les factures ou éventuellement les surfactures, ou travaux exécutés ailleurs.
      Je sais que “seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse”, mais une explication serait la bienvenue, car ignorer à ce point semble du mépris. Ou un aveu. Ce qui ne me surprend pas. Et notre maire n’est pas un loup. (Vigny)

    2. Sylvia Mion

      Oui Christian, je ne peux que partager votre remarque , c’est bien pour cette raison que notre maire aurait du se taire.
      Indiquer lors d’un conseil qu’effectivement certains travaux n’ont pas été réalisés?(Voir l’enregistrement audio disponible sur le site )était pour le moins risqué ,voir suicidaire d’un point de vue politique. Indiquer lors du même conseil que les autres maires font de même?Ils vont être content les vices Présidents de la communauté de commune et qu’elle sera la réaction du Président?
      De mon coté, je n’ai rien à dire je n’ai absolument pas les compétences juridiques nécessaires, je sais seulement que certains travaux ont été payés et non réalisés. CQFD
      Sylvia Mion

    3. CDODOC

      c’est bien pour cela que certains se taisent
      CDODOC

  3. DUNYACH Jean Pierre Citoyen et contribuable

    Lorsque l’on sait que les appels d’offres sont ouverts dans l’intimité du cabinet de Monsieur le Maire et par lui seul, (reprenez moi si je me trompe), on peut tout imaginer, même sans grande imagination. Nous attendons du premier édile un démenti formel. Son obstination à rester muet, tant dans l’Indépendant que sur France bleu, n’augure rien de bon.
    Vite, vite Monsieur Lopez, parlez !

Comments are closed.